Vidéos

Flash info - octobre 2017

Retrouvez nous sur le salon à Anvers !
Nous ne serons partis qu'une semaine ..............

DESCAMPS Agnès exposition septembre 2017

Grandes signatures du XX° et XXI° siècles

Expositions été 2017 à la galerie Audet

Corps Blanc : Origine ! Jérôme Ménager

Le Corps Blanc, symbole de liberté et d’imaginaire

A découvrir : exposition de Jérôme MESNAGER. Natif de Colmar, il travaille depuis 35 ans autour d’un personnage qui danse, court, saute, ou enlace son partenaire : le Corps Blanc.

Une silhouette née dans la rue, puisque Jérôme MESNAGER l’a d’abord fait vivre sur les murs, de Ménilmontant à la muraille de Chine, en passant par Moscou. Dans ces espaces, il a créé un langage, celui du corps, que quiconque peut entendre sans avoir besoin de traduction. Puis, une fois cette gestuelle définie, Jérôme MESNAGER a décidé de mener une recherche sur les supports. Dans son atelier, il continue d’ailleurs d’expérimenter les matières, les couleurs, les univers pour donner une autre perspective à ses tableaux, pour offrir un horizon libre d’interprétation à qui les contemple.
Merci à Gael Poulain et TV7 pour ce reportage

MESNAGER Jérôme

Exposition du 12 mai au 29 juin 2017

Venez découvrir une nouvelle collection dès le 24 mai 2017 ................. oeuvres non encore présentées, sorties tout juste de l'atelier de l'artiste ....

Kyung BOUHOURS

Exposition du 10 mars au 30 avril 2017
Et permanente à la galerie

opening night 18 mars 2017

Soirée du 18 mars 2017

Rétrospective ART'UP Lille 2017

Encore un salon exceptionnel !

Richard ORLINSKI et Catherine METZ

Exposition conjointe d'été 2016
Vidéo TV7

Voeux 2017

Rétrospective de l'année 2016

Catherine Metz

Exposition du 04 décembre 2014 au 28 février 2015
Vidéo TV7 -

Heiko Haschlar sur TV7 - 04/03/2016

Heiko HASCHLAR, né en 1951 dans la région de la Hesse, près de Marburg.


« Selon les lois du surréalisme, la mise en abyme imprévue d’objets contradictoires engendre un effet magique. Heiko Haschlar fait plutôt partie de la tendance poétique de ce courant, tout comme H.Ch. Andersen représente le poète dans ses contes. Il n’effraie cependant personne, il entraîne plutôt le spectateur dans le rêve ». 
 
En 1971 : premières expositions et participations dans des expositions ainsi qu’ au musée « Kunsthaus Zürich «  en Suisse.
Plus de 60 expositions se sont succédées en Allemagne, en Suisse, en Hollande, en Italie et en France jusqu’à présent.

Jacques Verdier sur TV7 / 20-03-2015

Le chaos est un ordre qui n'a pas été encore déchiffré
« Tout a commencé alors que petit, dans ma chambre d'enfant, j'étais réveillé par le bourdonnement des machines offset de l'imprimerie familiale. Je voyais les rames de papier rentrer, se métamorphoser couvertes de grandes typographies noires et repartir compressées en balles de papier multicolores. Ce n'est que plus tard après mes études d'arts plastiques à Paris et à mon retour de Tunisie que le papier et l’écriture ont réapparu dans mon travail lorsque je réinstallais alors mon atelier dans le hangar à papier de l'imprimerie. C'est alors tout naturellement que les affiches, buvards, cartons et livres de comptes qui y étaient entreposés prirent place dans mes tableaux pour devenir l'ossature de mon travail. Cet intérêt pour ce matériaux est lié à sa souplesse d'utilisation et surtout à son caractère ordinaire; où que l'on aille, il sera toujours là, présent, disponible, riche en significations; mémoire et oubli d'une aventure humaine où les signes se mêlent et s'emmêlent formant un réseau résiduel où les idées les plus orgueilleuses comme les plus humbles se retrouvent égales, unies dans les limbes.
Ce n'est que plus tard, lorsque je transférais mon atelier aux Ecuries à Lure que les images apparurent dans mon travail. J'avais à la fois utilisé mon stock de papier, coupé avec mon environnement précédent. Le monde lui même semblait avoir changé, ma volonté de comprendre et d'organiser laissait place à un sentiment de chaos. Tout se mélangeait, nous rentrions dans un nouveau siècle celui de la confusion, de la saturation. Les informations ne venaient plus dans une confortable chronologie, mais simultanément. Maintenant dans l'espace de la toile, les signes calligraphiés, les mots brisés, les images déchirées d'affiches et de magazines cohabitent ne donnant aucune solution, mais laissant à chacun une possibilité de lecture. »
Jacques Verdier

Exposition HANK CHINA - 09/09/2016

HANK CHINA début très tôt sa carrière artistique, mais ce début fulgurant entraîne une perte d'inspiration qui l'oblige à abandonner la peinture pendant plus de dix ans. En 2012 l'artiste perd son meilleur ami, son bull-terrier, ce qui déclenche chez lui une nouvelle phase de création. Hank China prend le contre-pied de cet événement tragique et décide de devenir le porte-parole de la joie !
Il sera très influencé par la figuration narrative mais également très inspiré par le Street art et le milieu Graffiti, bien qu’il ne soit lui-même pas Street artiste et n’appartienne pas à ce milieu.

Hank China met en scène des figures fantastiques dans un décor chaotique et coloré. Ces êtres sont chaleureux et plein de joie de vivre. Leur apparence est sans cesse renouvelée grâce à un jeu infini de couleurs et de formes. Un univers pop, multicolore, amusant et renversant mène le spectateur sur le chemin du bonheur et des rires sans condition. HC