ATILA

Retour à la page précédenteAtila BIRO (1944-1987)

Architecte de formation, plasticien de vocation, Atila fut véritablement obsédé par l’intégration des arts plastiques dans la ville et de la couleur dans l’espace urbain.
En témoignent ces nombreuses commandes publiques, dont la 1ière fut un mur du Parvis de la Défense dont la surface atteignait 50 m².
Concepteur infatigable il s’attaque à tous les médiums plastiques inventant pour chacun des procédés qui visent à l’effet, à l’expression, à l’émotion : petits cuivres gravés subtilement de noirs veloutés, monotypes fantasques et virtuoses. Aquarelles dont la couleur se dilue dans l’épaisseur du papier chiffon de manière hasardeuse, grandes huiles balayées de purs arcs-en-ciel.
Son inspiration onirique s’appuie sur les grands aînés du siècle : Klee, Léger, Chagall ou Picasso. Il a aussi regardé les guerriers hiératiques des bas-reliefs assyriens et l’art antique du Proche-Orient.
Mais ses singulières figures, issues de ses rêves ou de ses cauchemars impriment notre imagination à la vitesse fulgurante que le geste du peintre sait donner à sa brosse.

Sans titre

Sans titre

Sans titre

Sans titre

Sonde spatiale

Sonde spatiale

Sans titre

Sans titre